Patrimoine Moulins et Canaux 07-26

Patrimoine Moulins et Canaux 07-26

Message aux parlementaires de l'Ardèche .

Message aux parlementaires de l’ Ardèche

 

Vous trouverez ci-après l’appréciation que l’association des Moulins et Canaux 07-26 porte sur la réponse faite par le ministre aux questions écrites au gouvernement, déposées par des parlementaires de l’Ardèche

Une grande partie de la réponse du ministre vient nous rappeler les principes de la continuité écologique dont nous contestons les fondements qui sont loin de prendre en compte tous les facteurs et de ce fait manquent de rigueur scientifique. Dans un document publié sur le site de la FDMF (1) le professeur Bravard (géographe) donne un éclairage scientifique sur certains éléments du débat et en particulier sur les enjeux de la mise en œuvre actuelle de la restauration de la continuité sédimentaire.

 

Le ministre reconnaît que l’application de la loi sur l’eau suscite de « vives réactions » de certains acteurs concernés. C’est la raison pour laquelle un groupe de travail du Comité National de l’Eau (CNE) a été constitué auquel les fédérations de moulins et l’association des riverains de France sont associés. Il va formuler dans les prochains jours un projet de plan d’action pour améliorer la mise en œuvre de la continuité écologique sur le terrain. Le CNE rendra un avis sur ce projet de plan qui sera adressé au ministre de la transition écologique et solidaire. Au cours du mois de juillet prochain les députés et sénateurs auront à se positionner sur ce plan.

               

C’est donc à vous, parlementaires, à faire connaître au ministère les réserves que font les scientifiques sur les modes actuels d’application de la restauration…et le ressenti des territoires sur les mesures appliquées dont certaines mettent en jeu un équilibre séculaire.

               

Chacun peut constater qu’au fur et à mesure qu’on tente d’appliquer la loi sur l’eau des conflits éclatent car apparaissent des conséquences multiples qui peuvent être néfastes, voire graves pour l’environnement et la vie locale. Peu à peu s’impose la nécessité de modifier la loi : c’est peut-être le moment ou jamais de le faire !

 

                (1)  (http://www.fdmf.fr/index.php/documentation/articles/legislation/1039-le-retablissement-de-la-continuite-sedimentaire-a-l-epreuve-des-realites-de-terrain

 

 

Jean-Claude Duchamp   Président de l’ Association des Moulins et Canaux 07-26

06 83 34 69 96   duchamp.jc@wanadoo.fr



27/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi